La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Aller en bas

La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Message par Ben le Mer 12 Déc - 23:33

Ligue d'Augsbourg : coalition formée le 9 juillet 1686 par l’Autriche, l’Espagne, la Suède et certaines principautés allemandes (Bavière, Franconie, Saxe et Palatinat), dans le but de s’opposer aux tentatives de Louis XIV d’étendre son influence dans le Saint Empire romain germanique. L’alliance fut rejointe plus tard par l’Angleterre, les Provinces-Unies et la Savoie. Elle fut dissoute après les traités de paix de Ryswick.
Les aspirations concurrentes des Habsbourg et des Bourbons à l’hégémonie sur le Saint Empire romain germanique, renforcées par l’incertitude concernant la succession de Charles II d’Espagne, furent à l’origine du conflit, qui allait se transformer en une lutte pour la suprématie entre Louis XIV et le roi d’Angleterre Guillaume III d’Orange.
 Question du contrôle de l’Espagne notamment + problème de la succession de Cologne et de la succession palatine.
 France alliée au Danemark et à l’Empire Ottoman

Guerre de la Ligue d’Augsbourg, aussi appelée « guerre d’Orléans », « guerre de 10 ans », « guerre de succession palatine » ou « guerre de 9 ans », selon les traditions historiographiques.
 Guerre de 1688 à 1697

Début de la guerre : Impatient de voir les trêves de Ratisbonne (1684) se transformer en paix définitive et inquiet de constater que l’empereur germanique se retournait contre lui après sa victoire sur les Turcs, Louis XIV menait une politique de plus en plus agressive. Le 25 septembre 1688, il lança ses troupes sur Cologne et conquit la rive gauche du Rhin. L’empereur lui déclara la guerre le 18 octobre et, en novembre, une armée anglaise (comprenant 700 officiers huguenots) débarqua dans les Provinces-Unies pour lui prêter main-forte. Louis XIV avait compté sur l’aide de Jacques II Stuart d’Angleterre mais, au début de 1689, celui-ci fut renversé par Guillaume d’Orange. Le nouveau roi d’Angleterre, protestant, allait être l’un des adversaires les plus acharnés du roi de France. Leur rivalité était aggravée par la compétition commerciale et coloniale (Inde et Amérique).
En mars, les troupes de Louis XIV envahirent le Palatinat et le mirent à sac pour couper les vivres aux armées impériales, tandis que la France attaquait l’Angleterre. Louis XIV soutint un débarquement de Jacques II en Irlande le 22 mars, mais la manœuvre fut déjouée par Guillaume d’Orange, qui remporta une victoire décisive à la bataille de la Boyne, le 1er juillet 1690.
La France se retira du Rhin mais fut victorieuse dans le nord de l’Italie et en Catalogne. Aux Pays-Bas, la guerre s’enlisa dans une série de longs sièges. Guillaume d’Orange prit la tête des forces alliées dans la plupart des campagnes des Flandres, mais son seul succès fut la reconquête de Namur, le 5 juin 1692. Les troupes françaises, commandées par le duc de Luxembourg, l’emportèrent à Fleurus (1er juillet 1690), Steinkerque (3 août 1692) et Neerwinden (29 juillet 1693), mais jamais de façon assez décisive pour provoquer un accord de paix. En Savoie, le duc de Catinat, commandant en chef de l’armée du Piémont, obligea le duc de Savoie à se retirer du conflit grâce à ses victoires à Staffarde (18 août 1690) et à La Marsaille (4 octobre 1693).

De l’équilibre des forces au traité de Ryswick : Sur mer, la flotte française commandée par le comte de Tourville remporta quelques succès dans la Manche. La bataille du cap Beveziers, le 23 septembre 1690, est sans doute la plus grande victoire navale remportée par la France sur l’Angleterre, mais elle ne fut pas exploitée. Le 28 mai 1692, une flotte d’invasion française fut interceptée par la marine anglo-hollandaise, bien supérieure en nombre, au large de Barfleur. Le combat fut indécis mais, le lendemain, une partie de l’escadre française réfugiée dans la rade de La Hougue fut surprise et détruite par les Anglo-Hollandais. La guerre navale dans la Manche était terminée. Des actions furent menées contre les navires commerçants par des corsaires comme Jean Bart. Les Français gardèrent la maîtrise de la Méditerranée et, le 28 juin 1693, l’amiral de Tourville détruisit une flotte hollandaise au large du cap Saint-Vincent.
Après plusieurs années de guerre, aucun camp ne semblait en mesure de s’imposer. Les actions de la ligue étaient souvent gênées par la méfiance traditionnelle entre les alliés catholiques et protestants, et par la crainte d’une montée en puissance des Habsbourg. La France disposait de ressources suffisantes pour maintenir des forces sur mer et sur terre et avait l’avantage de pouvoir mener une stratégie cohérente. Mais la disette de 1693 avait appauvri ses campagnes, et le pays n’était pas armé pour supporter longtemps un effort pécuniaire aussi important, face à la puissance financière cumulée de l’Angleterre et des Provinces-Unies.
En 1695, Louis XIV entama des négociations secrètes et séparées avec les plus petits des pays membres de la ligue. Confrontés à une opposition grandissante de leurs peuples à des campagnes aussi chères qu’inefficaces et au nécessaire rééquilibrage entre les puissances européennes après la mort de Charles II, les chefs de la ligue cherchèrent à mettre fin à la guerre. Les négociations, entamées en mai 1697, aboutirent aux traités de Ryswick le 20 septembre et le 30 octobre : les Français y conservaient le contrôle de l’Alsace, ce qui entérinait définitivement la politique des réunions, et acceptaient d’abandonner les régions conquises dans les Pays-Bas espagnols.

La guerre de la ligue d’Augsbourg, déclenchée à l’initiative de la France, montrait pour la première fois que l’hégémonie de Louis XIV en Europe pouvait être contestée : si elle permit l’intégration définitive de l’Alsace à la France, elle contribua grandement à creuser le déficit des finances royales et à ternir les dernières années du règne du Roi-Soleil.
 Louis XIV a pu résister à la coalition mais il a dû se rallier à une paix de compromis et renoncer à la majeure partie des réunions et à la succession palatine.


traités de Ryswick :
traités signés en 1697, à Ryswick (aujourd'hui Rijswijk), ville hollandaise des faubourgs de La Haye, qui mirent fin à la guerre de la ligue d'Augsbourg entre Louis XIV et la Grande Alliance.
La France signa un premier traité le 20 septembre avec les Provinces-Unies, l'Angleterre et l'Espagne, puis un second avec le Saint Empire romain germanique, le 30 octobre. Louis XIV accepta de reconnaître Guillaume III d'Orange-Nassau comme roi d'Angleterre sous le nom de Guillaume III ; il dut, par ailleurs, rendre la plus grande partie des territoires annexés pendant la guerre. Il restitua son duché au duc de Lorraine ; le Palatinat et Trèves, entre autres, à l'empereur germanique ; la Catalogne et Barcelone à la Couronne espagnole. Les Provinces-Unies signèrent des accords commerciaux avantageux avec la France et conservèrent certaines forteresses des Pays-Bas espagnols.

Ben
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 27/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Message par Sid le Jeu 13 Déc - 20:56

très bon merci!
avatar
Sid
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 163
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 04/12/2007

http://critiquesdumonde.blogs.nouvelobs.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Message par RD le Dim 23 Déc - 13:03

Pour creuser le sujet de la guerre au XVIIe siècle au-delà de l'événementiel, au moins deux ouvrages sont à connaître :

- CHAGNIOT Jean, Guerre et Société à l'époque moderne, Paris, PUF, Nouvelle Clio, 2001, 360 p.
- CORNETTE Joël, Le roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Paris, Payot, 1993, rééd. 2001, 490 p.

_________________
"Les médiocrités croient égaler le génie quand elles dépassent la raison." (Lamartine)

RD

Masculin
Nombre de messages : 26
Localisation : Tournus
Date d'inscription : 25/11/2007

http://www.institut-niteo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Message par morvy le Dim 23 Déc - 13:48

ah super sujet !!! merci bien!
j'ai eu du mal à tout comprendre!
avatar
morvy

Féminin
Nombre de messages : 44
Localisation : Nevers
Date d'inscription : 22/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La guerre de la Ligue d'Augsbourg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum